Sécurité

Consciente de la complexité du système ferroviaire et des interactions entre ses moyens matériels, humains et organisationnels, LFP gère toutes les catégories de risques et par conséquent, a mis en place plusieurs dispositifs pour gérer l’ensemble des typologies de sécurité :

  • La sécurité ferroviaire
  • La sécurité du personnel
  • La sécurité policière et d’ordre public contre les attaques externes

Conformément à la Directive 2004/49/CE, la sécurité ferroviaire est gérée par un vaste dispositif appelé Système de Gestion de la Sécurité ou SGS. Le SGS est un ensemble de dispositions prises pour la gestion des risques relatifs aux activités propres de LFP en sa qualité de Gestionnaire d’Infrastructures, mais également aux activités des Entreprises Ferroviaires et des fournisseurs et sous-traitants pouvant intervenir sur la ligne.

Le SGS est le dispositif essentiel de LFP permettant de contrôler et minimiser les risques ferroviaires quelle que soit leur origine, technique, humaine, règlementaire ou organisationnelle, et qui est appliqué avec la plus grande rigueur.

Parallèlement au SGS, LFP a également mis en place un dispositif de gestion de la sécurité et de l’ordre public pour se protéger contre les attaques externes quelle que soit leur forme : attentats physiques ou cybernétiques. Tout comme le SGS, ce dispositif est basé sur des moyens matériels, humains et organisationnels et permet de :

  • Détecter rapidement toute menace, situation anormale, risque et attaque potentielle ou réelle
  • Minimiser les conséquences humaines et matérielles
  • Faciliter la réponse opérationnelle et la gestion de crises
  • Un retour à la normalité dans les meilleurs délais

Sans oublier l’hygiène et la sécurité du personnel et la prévention des risques professionnels, qui font également partie des priorités de la société. LFP développe un dispositif de prévention des risques professionnels (santé et sécurité au travail) à travers un Service d’Hygiène et Santé interne, dûment formé.

Moyens humains


La Section Internationale est une ligne qui, “génétiquement”, offre une sécurité maximale. Toutefois, l’expérience montre que malheureusement, les meilleurs équipements de sécurité ne peuvent pas, à eux seuls, garantir une sécurité absolue.

Les moyens humains mobilisés par LFP sont non seulement les nécessaires et suffisants en quantité mais sont également les adéquats en termes de compétences.

LFP recrute du personnel hautement qualifié et le forme au système ferroviaire en général, à la fonction proprement dite et aux procédures de la Section Internationale.

La direction générale de la société est directement impliquée dans les sujets tant de sécurité qu’opérationnels et exerce des tâches essentielles de sécurité et de formation. Au niveau opérationnel, il existe plusieurs éléments qui contribuent à obtenir un niveau de sécurité élevé, aussi bien ferroviaire que contre les menaces externes et attaques.

Moyens matériels de l’Infrastructure


Outre une conception et une construction soignée conformément aux meilleures pratiques du secteur ferroviaire et une maintenance très rigoureuse, la ligne est équipée de nombreux systèmes de sécurité permettant de contrôler non seulement les risques ferroviaires habituels mais également les risques particuliers dus à la spécificité de la Section Internationale: mixité et cohabitation de trains à grande vitesse et de trains de marchandises, caractère transfrontalier à haut impact médiatique, présence d’un tunnel long et caractère exclusif, la ligne étant le seul raccordement ferroviaire à écartement de voie international UIC entre la péninsule ibérique et le reste d’Europe.

Tout le périmètre de la ligne est fermé avec une clôture solide et possède de nombreux chemins d’accès permettant d’arriver rapidement à n’importe quel point pour porter assistance aux trains en cas de besoin.

Les équipements de sécurité sont redondants et offrent une sécurité et fiabilité maximales. Par ailleurs, ils ont été conçus pour pouvoir fonctionner sur divers modes dégradés, de façon à maximiser la disponibilité de la ligne, même en cas de défaillance d’un équipement.

Le Tunnel du Perthus, ou plus précisément, les tunnels du Perthus (n’oublions pas qu’il y en a deux) ont été conçus conformément aux Spécifications Techniques européennes mais dans plusieurs aspects ils vont bien au-delà.

En définitive, une ligne conçue, élaborée, construite, équipée et maintenue pour une sécurité maximale.

Moyens organisationnels


Outre les moyens matériels et humains, une gestion de la sécurité appropriée est basée sur des organisations solides et surtout, fait l’objet d’une amélioration continue. LFP dispose d’une organisation qui couvre l’ensemble des aspects et risques de ses activités.

L’organisation de la sécurité est basée sur une claire définition et répartition des missions et des responsabilités de chaque acteur de la société, concrétisée à travers des délégations de pouvoir en matière de sécurité.

Il est également réalisé un contrôle permanent de l’ensemble des risques dérivés des activités de LFP.

Face à toutes ces problématiques, la réponse de LFP est multiple et exhaustive, par exemple :

  • Toutes les actions à mettre en place, sans exception, sont définies par écrit dans une très complète et exhaustive documentation de sécurité, qui est le fruit d’une intense réflexion interne et d’une amélioration continue de la sécurité et des prestations.
  • Tout le personnel est formé et habilité conformément aux normes nationales et européennes.
  • L’exécution des tâches de sécurité par chaque agent est contrôlée à travers des plans de surveillance et des contrôles de deux niveaux visant à détecter d’éventuels défauts, non conformités ou situations pouvant représenter un danger potentiel et compromettre la sécurité.
  • Un processus de retour d’expérience (REX) et d’audits internes permet d’analyser les événements, de mettre à profit l’expérience acquise et surtout, de proposer des actions d’amélioration.
  • En cas d’accident, les services de secours des deux États collaborent et interviennent de manière coordonnée dans le cadre d’un Plan Binational de Secours.
  • Le personnel bénéficie de formations de recyclage et d’entrainement grâce à des exercices internes d’incidents et de secours annuels avec les Services de Secours. Les aptitudes et compétences du personnel font l’objet d’un suivi spécifique et le maintien de leurs compétences est garanti.
  • La gestion des interventions des sous-traitants et de la co-activité est stricte et rigoureuse.